Comment calculer son retour sur investissement en SEA?

Le calcul du retour sur investissement est l’un des principes de base du référencement sur les moteurs de recherche, mais de nombreux annonceurs ne l’envisagent pas et ne le comprennent même pas. De nombreux annonceurs optimisent leurs campagnes en se basant uniquement sur le taux de conversion ou le coût par conversion.
Ils choisissent les annonces et les mots clés avec le meilleur indicateur et le mesure au jour le jour.
Cela peut suffire si vous collectez des prospects et ne vendez pas de produits. Vous aurez probablement plus de prospects à la fin.
Toutefois, même si vous utilisez uniquement le Google Ads ou Bing Ads pour la génération de leads, vous devez tout de même calculer le retour sur investissement de votre campagne.

Quelles sont les différentes façons de calculer le retour sur investissement de votre campagne Adwords?

Avant de commencer, définissons le retour sur investissement.
Le terme vient du monde de la finance et vous semblera familier si vous avez déjà suivi des cours de comptabilité. De la maniere la plus simple, le retour sur investissement est calculé comme suit:
(Bénéfice – coût) / coût
Le problème réside dans la définition du coût.

Retour sur les dépenses publicitaires

Lorsque la plupart des annonceurs parlent de retour sur investissement, ils font en réalité référence au retour sur investissement ou au retour sur l’investissement publicitaire.
Le ROAS est simplement le revenu du Paid Search moins son coût, divisé par le coût lui même. Il est généralement indiqué en pourcentage.
Par exemple, si vos ventes générées par le SEA sont de 1 000 Euros et que vous avez dépensez 500 Euros, votre ROAS serait de 100%:(Bénéfice de 1000 euros – coût de 500 euros = 500 euros) / coût de 500 euros = 1,0 = 100%.
La beauté du calcul du ROAS réside dans sa simplicité. Les gestionnaires de compte peuvent souvent effectuer le calcul à l’esprit, ce qui facilite l’optimisation à la volée.
De nombreuses plates-formes calculent le ROAS et utilisent la métrique dans les algorithmes d’optimisation.
Le ROAS est un excellent point de départ pour calculer le retour sur investissement du SEA.

Retour sur investissement

Si vous recherchez la définition du retour sur investissement, elle ressemble beaucoup à celle du retour sur l’investissement publicitaire: le bénéfice moins le coût, divisé par le coût. La différence réside dans la façon dont le coût est calculé. Les coûts de clic ne sont pas les seuls coûts d’une campagne de référencement payant. Dans le Ecommerce, il y a des coûts pour fabriquer les produits et exécuter les commandes. Il existe des coûts de traitement de carte de crédit et le coût des production etc.

Alors quelle méthode est la meilleure?

Il n’existe pas le meilleur moyen de savoir si vous gagnez de l’argent avec le paid search. Dans l’ensemble, nous utilisons les trois mesures d’une manière ou d’une autre. L’important est de choisir une méthode et de s’y tenir. Ne faites pas de va-et-vient entre les mesures, sinon elles perdront rapidement tout leur sens.

Quel peut-être l’impact sur les autres leviers d’acquisition?

Le danger du travail en silo est de se fermer à l’analyse de l’impact du SEA sur le reste de vos leviers d’acquisition. En effet, le SEA peut opérer comme un boost de performance en apportant de la croissance sur votre trafic organique ou direct. En effet, plus visible et plus vite, il impact votre visibilité et fait connaitre votre marque. C’est pourquoi en observant ce qui se passe du côté des autres canaux, il est parfois pertinent de calculer un ROI global et de suivre son évolution dans le but d’avoir un regard nouveau sur ses campagnes. Le rapport de chemin de conversion de Google Analytics vous permet de définir cela et de le chiffrer.

aynoki

aynoki

Leave a Replay

Contactez - moi

je suis à votre disposition pour répondre à vos questions & discuter ensemble de votre besoin